La loi sur la réconciliation n’est pas un blanchiment de la corruption, selon Ennahdha

Le parti Ennahdha a indiqué ce vendredi 15 septembre que l’adoption du projet de loi sur la réconciliation est un pas important vers l’avant.

Dans un communiqué rendu public, le parti s’est félicité de cette loi amendée, « devenue plus conforme à la loi de la justice transitionnelle ». « Contrairement à ce que certains le prétendent, il ne s’agit pas du blanchiment de la corruption ni d’une protection des corrompus », ajoute-on.

Concernant les postes vacants au sein de l’ISIE, Ennahdha a appelé à combler rapidement les postes vacants pour le bon déroulement des prochains rendez-vous électoraux.

Commentaires:

Commentez...