Loi sur la réconciliation : L’Ordre des avocats appelle les députés à corriger « une erreur monumentale »

L’Ordre national des avocats (ONAT) a dénoncé l’adoption de la loi relative à la réconciliation administrative par les députés de l’Assemblée des représentants du peuple. Une loi qui selon l’ordre, ne respecte pas le principe de séparation des pouvoirs.

Dans un communiqué publié jeudi 14 septembre, l’ONAT a indiqué qu’il s’agit d’une « volonté de blanchir la corruption » et « un détournement de la justice transitionnelle et du processus de la transition démocratique en Tunisie ».

« Cette loi consacre l’impunité de ceux qui « ont volé les biens publics et aidé les corrompus à mettre la main sur les richesses du pays. Ceci pourrait encourager d’autres à faire la même chose », indique le communiqué de l’Ordre des avocats, qui a appelé les députés à déposer recours contre ce texte de loi pour corriger cette erreur.

Commentaires:

Commentez...