Kébili : Un méga projet de production et d’exportation d’électricité solaire vers l’Europe

TuNur Limited a déposé une demande d’autorisation auprès du ministère Tunisien de l’Énergie, des Mines et des Énergies Renouvelables pour un projet d’exportation d’électricité solaire de 4,5 GW.

Le complexe solaire sera établi dans le désert du Sahara dans l’ouest de la Tunisie, près de Réjim Maâtoug, gouvernorat de Kébili, fournira de l’électricité décarbonée au marché européen et stimulera le développement économique dans les régions intérieures du pays.

 Le projet comprend un programme de développement local et prévoit une participation industrielle tunisienne dans la chaîne d’approvisionnement. Une partie de la production d’électricité sera disponible pour la consommation locale et nationale, à la demande du gouvernement tunisien.
Le projet offre une solution aux défis de plus en plus urgents de l’Europe dans le secteur de l’énergie : atteindre les objectifs de réduction des émissions selon l’Accord de Paris sur le climat, remplacer les centrales de combustibles fossiles et les plus anciennes centrales nucléaires, réduire la dépendance à l’égard des combustibles fossiles importés et fournir l’ électricité nécessaire pour alimenter le futur parc de véhicules électriques. L’électricité solaire fournie par TuNur sera suffisante pour alimenter plus de 5 millions foyers européens ou alimenter plus de 7 millions de véhicules électriques.
La Tunisie liée à Malte, l’Italie et la France

Trois systèmes de câbles sous-marins HTCC sont en cours de développement, ce qui permettra le transport de l’électricité vers l’Europe avec de faibles pertes. Le premier câble relie la Tunisie et Malte, le deuxième système de câble reliera la Tunisie au centre de l’Italie, avec un point de connexion au nord de Rome, et le troisième câble est à l’étude et liera la Tunisie directement au sud de la France.

Pour Kevin Sara, PDG de TuNur « L’économie du projet est convaincante : le site au Sahara reçoit deux fois plus d’énergie solaire que la moyenne européenne, donc, pour le même investissement, nous pouvons produire deux fois plus d’électricité. Dans une économie de l’énergie sans subvention, nous serons un producteur d’électricité à bas coût, même en prenant en compte les coûts de transport. »
Mohamed Larbi Ben Saïd, président du conseil de gestion des terres collectives El Ghrib, propriétaire du terrain que TuNur louera pour le projet, ajoute: «Ce projet apporte le développement économique nécessaire à notre région et à notre communauté ; il donne une vraie valeur à des terres quasi-désertiques d’une manière écologiquement durable. Nous sommes très heureux de contribuer à ce projet tunisien d’envergure dans le secteur du développement durable ».
L’Allemagne s’investit dans l’énergie solaire en Tunisie

L’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) accordera au gouvernement tunisien un don de 7 millions d’euros pour financer le projet de soutien préliminaire de son plan d’énergie renouvelable de 1 GW, qui comprend l’installation de 650 MW d’énergie solaire.

Les fonds seront dépensés pour financer la supervision logistique et technique du développement du programme des énergies renouvelables pour la période 2017-2020.

TerniEnergia et Tozeur

La première société d’énergie intelligente italienne active dans les domaines des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, du traitement des déchets et la gestion de l’énergie, TerniEnergia, avait annoncé en novembre dernier, la construction d’une usine photovoltaïque à grande échelle en Tunisie, pour une capacité totale de 10 mégawatts (MW), au nom de la Société Tunisienne de l`Electricité et du Gaz (STEG).

Ce projet sera bâti à Tozeur, dans le désert, pour un coût total de 12,5 millions de dollars.

Il est à rappeler qu’en Tunisie, l’énergie renouvelable ne représente que 3% de la production énergétique. Ce taux pourrait être renforcé pour atteindre 30% en 2030, si la Tunisie adopte la transition énergétique.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...