Kamel Letaief était une victime de Ben Ali, selon Mabrouk Korchid

Le secrétaire d’Etat aux domaines de l’Etat et aux affaires foncières Mabrouk Korchid a déclaré qu’il n’existe pas de clan d’ombre en Tunisie, et que l’Etat travaille selon les normes.

Dans une interview accordée au journal La Presse dans son édition de ce dimanche 23 juillet, Korchid est revenu sur Kamel Letaief indiquant que si quelqu’un a une preuve sur l’implication de ce dernier dans des affaires de corruption ou autre, qu’il la ramène aux autorités.

Le secrétaire d’Etat a ajouté que selon les informations dont il dispose, Kamel Letaïef a été victime sous Ben Ali.

« Il a été intimidé par le système parce qu’il a ouvertement dénoncé la corruption à cette époque », a-t-il ajouté.

Rappelons que l’ancien conseiller du président Moncef Marzouki, Samir Ben Amor, a accusé le Chef du gouvernement Youssef Chahed, les députés du Front national de ne jamais parler de Letaief « étant donné qu’il est leur parrain ».

Commentaires:

Commentez...