Une campagne de « surveillance de la qualité de l’air » dans le Grand-Tunis

Le ministre des affaires locales et de l’environnement Riadh Mouakher a donné hier mercredi 12 juillet 2017 à l’Ariana le coup d’envoi de la campagne de « Surveillance de la qualité de l’air » dans le grand Tunis.

Cette campagne vise à analyser, d’une manière minutieuse, la qualité de l’air dans les gouvernorats de Tunis, Ariana, Manouba et Ben Arous.

Ces analyses seront suivies par des mesures nécessaires pour limiter la pollution de l’air dans le Grand-Tunis, selon la page Facebook du ministère.

Un laboratoire mobile de contrôle permettra de faire ces analyses tout au long des trois prochains mois, a-t-on encore expliqué.

Commentaires:

Commentez...