Crise du Golfe : L’ultimatum fixé au Qatar prolongé de 48h

L’Arabie saoudite et ses alliés ont annoncé, lundi 3 juillet avant l’aube, avoir décidé de prolonger de quarante-huit heures l’ultimatum fixé au Qatar pour répondre à leur liste de 13 demandes, sur fond d’une crise qui secoue le Golfe depuis un mois.

Selon un communiqué commun publié par l’agence officielle saoudienne Spa, l’Arabie saoudite, et ses alliés prolonge le délai prévu, car les autorités de Doha ont annoncé qu’elles allaient remettre lundi matin leur réponse officielle à cette liste dans « une lettre écrite » de leur émir, le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, à l’émir du Koweït, le cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah. Cette lettre sera remise par le ministre qatari des affaires étrangères, Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani, rapporte l’agence AFP.

Hier dimanche 2 juillet, le Qatar, mis au ban pour son soutien présumé au « terrorisme » et son rapprochement avec l’Iran, grand rival régional de l’Arabie saoudite, a rejeté implicitement une liste de demandes de ses adversaires arabes jugées maximalistes et attentatoires à sa souveraineté nationale.

Commentaires:

Commentez...