Un des plus grands barons de la corruption est tombé… il en reste encore quatre, selon Ahmed Souab

Ahmed Souab

Il y a un an, le juge Ahmed Souab révélait « qu’il y a cinq noms qui sont les piliers de la corruption en Tunisie« .

Ahmed Souab évoquait ces cinq personnes, sans les nommer en indiquant qu’elles sont impliquées dans des affaires de corruption, et sont connues de la commission d’analyse financière relevant de la Banque Centrale et de l’Etat, mais que jusqu’à présent rien n’a été entrepris contre eux.

Réagissant à la campagne anti-corruption lancée par Youssef Chahed, le juge a signalé au journal Al Maghreb dans son édition de mardi 30 mai, que le chef du gouvernement avait fait tomber l’un des plus grands barons de la contrebande et de la corruption en Tunisie, mais qu’il en restait encore quatre. Là aussi il n’a nommé personne.

En faisant tomber ces quatre noms, la Tunisie se débarrasserait de 80% du système de corruption en Tunisie, selon Ahmed Souab.

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...