Lazhar Akremi : « Chafik Jarraya a mis des députés dans sa poche »

Suite à la série d’arrestations visant hommes d’affaires et contrebandiers depuis mercredi 23 mai, les langues commencent à se délier.

Lazhar Akremi, dirigeant au sein du clan dissident de Nidaa Tounes, a réagit sur Attessia TV en révélant que l’homme d’affaires Chafik Jarraya a acheté entre 25 et 28 députés au sein de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

En mars dernier, une guerre de mots avait éclaté entre Lazhar Akremi et Chafik Jarraya. Lazhar Akremi, avait évoqué l’homme d’Affaires Chafik Jarraya et les soupçons de corruption qui planent sur lui.

Chafik Jarraya lié au terrorisme

Selon Lazhar Akremi, Chafik Jarraya n’a jamais été un homme d’affaires et qu’il s’agit tout simplement d’un contrebandier qui « a fait des milliards en faisant appel à des pratiques illégales » et a travaillé avec le clan Trabelsi dans le commerce de bananes.

Akremi avait ajouté que Chafik Jarraya a également un lien avec le terrorisme, indiquant qu’il est impliqué dans la disparition des deux journalistes Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari.

« Jarraya est menaçant et peut acheter les gens avec son argent », avait-il ajouté.

Chafik Jarraya avait répliqué indiquant que Lazhar Akremi est un schizophrène et qu’il constitue un danger pour la société. « Lazhar Akremi est un malade qui s’est fait hospitaliser à plusieurs reprises et j’ai les preuves de ce que j’avance ».

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...