En colère, les employés de Petrofac paralysent Kerkennah

En réaction à la décision de fermeture de la société Petrofac, les employés ont fermé les établissements scolaires et les administrations comme les recettes des finances et la municipalité de Kerkennah.

Selon Shems fm, des agents administratifs ont même été sortis de force de leurs bureaux. Les protestataires ont estimé que le gouvernement a échoué dans sa mission et n’a pas trouvé de solutions à la crise de Petrofac, qui dure depuis des mois.

Rappelons que le directeur général de Petrofac, l’australien Robert Guewkes était à Tunis en février, où il avait rencontré la ministre des Energies et des mines Hela Cheïkhrouhou.

Guewkes avait appelé le gouvernement tunisien à assumer ses responsabilités quant aux arrêts répétitifs des activités de la société et les pertes qui en ont découlées et avait menacé de quitter officiellement la Tunisie et de poursuivre en justice l’Etat Tunisien qui n’a pas respecté l’accord conclu.

DA

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...