Angela Merkel : « La Tunisie a de grandes capacités »

Crédit photo : ARP

La chancelière allemande Angela Merkel s’est exprimée, hier vendredi 3 mars devant les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) lors d’une séance extraordinaire.

Elle a notamment souligné que la Tunisie et l’Allemagne sont déterminées à combattre le terrorisme affirmant que l’amélioration de la situation économique retirera le tapis sous les pieds des terroristes qui induisent en erreur les jeunes. « L’amélioration de la croissance et de la situation économique sauvera les jeunes du désespoir et du recours à l’immigration clandestine en Europe ».

« L’Allemagne s’est mise à côté de la Tunisie et l’a soutenue et continuera à la soutenir pour promouvoir l’investissement, en témoigne la présence à mes côté d’une délégation d’hommes d’affaires allemands pour prospecter les opportunités d’investissement en Tunisie », a-t-elle ajouté.

La chancelière allemande a affirmé à cet égard que son pays appuie l’implantation de petites et moyennes entreprises en Tunisie, soulignant que “la Tunisie a de grandes capacités et peut progresser davantage”.

Au plan politique, Merkel a estimé que « la mise en place de la constitution de la deuxième république et la garantie des libertés, dont la liberté d’expression et de la presse, n’est pas la fin du parcours mais il importe également de préserver les droits de tous ».

« La Tunisie se devait de surmonter nombre de crises, à l’instar des assassinats politiques », a-t-elle rappelé, se félicitant de la capacité de la société civile et du Quartet à réaliser le consensus nécessaire.

“Le prix Nobel de la paix 2015 accordé au Quartet (UGTT, Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme, l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat et l’Instance Nationale des Avocats) a été une motivation pour la mise en place de l’Etat de droit qui sera parachevé par l’instauration de la cour constitutionnelle, la décentralisation et l’indépendance de la justice”, a-t-elle fait valoir.

Concernant le dossier libyen, la chancelière allemande a affirmé que son pays soutient les efforts de l’envoyé de l’ONU Martin Kobler ainsi que les efforts des pays de la région, à l’instar de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Egypte, a rapporté l’Agence TAP.

« L’Allemagne soutiendra tous efforts des pays du Maghreb Arabe pour résoudre la crise libyenne car cela se répercutera positivement sur l’immigration clandestine », a-t-elle souligné.

Auparavant, Mohamed Ennaceur, président de l’ARP, a appelé dans son allocution d’ouverture de la séance « à la transformation de la dette tunisienne auprès de l’Allemagne en investissements, notamment dans les régions de l’intérieur et l’encouragement du tourisme allemand et européen en Tunisie ainsi que la consolidation de la formation professionnelle, la spécialisation universitaire et la recherche scientifique ».

« La visite de Merkel en Tunisie et sa présence au parlement est une preuve supplémentaire des relations d’amitié privilégiées entre les deux peuples et atteste l’intérêt de l’Allemagne pour l’expérience démocratique naissante en Tunisie », a-t-il relevé.

AB

Commentaires:

Commentez...