Trois jours de salaires prélevés contre les enseignants grévistes

neji-jalloul

L’ultime revendication des enseignants est la même depuis des mois : voir Neji Jalloul partir. Sauf que ce dernier, soutenu par le Chef du gouvernement, ne compte pas lâcher prise.

Une circulaire a été publiée lundi 27 février par le ministère de l’Education appelant à soustraire trois jours de salaire aux directeurs régionaux qui n’auront pas envoyé la liste des professeurs ayant participé à la grève du 22 février 2017.

La circulaire indique également que trois jours des salaires seront prélevés auprès des professeurs ayant participé aux grèves du 5 janvier et du 22 février 2017.

De son coté, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaakoubi, a indiqué qu’un comité du syndicat doit se réunir ce jeudi 2 mars 2017 afin de discuter les dernières déclarations du ministre de l’Education et de prendre les décisions adéquates, ajoutant que la grève générale du secteur est toujours considérée.

Il est à rappeler que les enseignants des établissements secondaires ont organisé hier, mercredi 1er mars 2017,  un rassemblement devant le siège du ministère de l’Education qui s’est ensuite dirigé vers la place de la Kasbah, appelant au départ de Jalloul.

DA

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...