Seulement trois gardiens pour surveiller les 155 espèces animales du Belvédère

belvedere

Intervenant ce jeudi 2 mars 2017, lors d’une émission radiophonique, Samia Sahloul, déléguée d’El Menzah, Tunis, est revenu sur la lapidation à mort d’un crocodile au parc zoologique du Belvédère.

Elle a indiqué, sur les ondes de ShemsFM, que l’autopsie a démontré que les poumons de la bête étaient pleins d’eau. « Le crocodile après avoir été frappé à la tête a perdu connaissance et s’est noyé dans la flaque d’eau, les poumons de l’animal étaient gonflés et pleins d’eau » a-t-elle expliqué.

Samia Sahloul, a rappelé que les jeunes visiteurs commettent plusieurs « incivilités » à l’encontre des animaux. « Selon nos statistiques, les adolescents âgés entre 13 et 15 ans agressent le plus les animaux du zoo… nous avons trois phoques, un mâle et deux femelles qui sont souvent victimes de jets de pierre par les visiteurs » a-t-elle encore précisé.

Samia Sahloul a critiqué le manque d’effectif qui nuit à la sécurité du parc, faisant savoir que le zoo ne dispose pas du nombre suffisant d’agents pour surveiller des animaux.

Les normes internationales mentionnent 3 agents pour chaque hectare exploité. Prenant en considération ce chiffre le zoo du belvédère manquerait de 25 agents, avec seulement 3 gardiens et 7 agents-vétérinaires, a-t-elle conclu.

Selon le portail de la municipalité de Tunis, le parc renferme plus de 155 espèces animales dont 53 espèces de mammifères, et s’étale sur plus de 12 hectares.

Commentaires:

Commentez...