Slim Riahi condamné à 6 mois de prison

Riahi - Ben HassineUne peine de prison de 6 mois a été prononcée contre Slim Riahi, président de l’Union Patriotique Libre, a révélé sur sa page facebook, Tahar Ben Hassine, dans l’affaire qui l’oppose à lui.

Selon Tahar Ben Hassine, Slim Riahi a été condamné sur la base des diffamations portées contre lui en 2013 lorsque le président de l’UPL l’avait accusé d’être un ancien collaborateur du régime de Ben Ali.

M. Ben Hassine rapporte que la 6ème chambre criminelle de la Cour de première instance de Tunis a prononcé en date du 8 décembre 2014 son jugement et condamné par contumace Slim Riahi à 6 mois de prison pour diffamation à travers les réseaux sociaux, conformément à l’article 86 de la loi sur les télécommunications.

Tahar Ben Hassine a commenté ce jugement en s’interrogeant : « Comment prononce-t-on un jugement sans convoquer ni le plaignant ni l’accusé ? Et comment est-il possible que le condamné continue à circuler librement à l’intérieur et à l’extérieur du pays, alors qu' »il est sous le coup d’une condamnation ?

Rappelons que cette affaire est liée à l’affaire Attounissia-Slim Riahi à laquelle s’était mêlé le directeur de l’époque de la chaine Al Hiwar, Tahar Ben Hassine. En guise de contre-attaque, Slim Riahi, avait publié un message sur sa page facebook dans lequel il précisait être victime d’une campagne de propagande orchestrée par des anciens de l’entourage de Ben Ali.

Il avait ajouté ne pas être surpris de voir le directeur d’Al Hiwar impliqué avec l’entourage de Ben Ali, l’accusant d’être un indic, preuves à l’appui. Le président de l’UPL assurait, à l’époque, posséder des preuves compromettant Tahar Ben Hassine en tant qu’informateur de l’ancien régime.

A.B.

ما زال بعض الخير في القضاء التونسي : الحكم 6 أشهر سجن ضد سليم الرياحي في قضية الثلب التي رفعتها ضده سنة 2013 عندما اتهمن…

Posté par Tahar Ben Hassine sur mardi 23 février 2016

Commentaires:

Commentez...