Algérie : Les frontières terrestres fermées, l’Armée autorisée à tirer

armee algerieLe quotidien algérien Al-Khabar rapporte ce vendredi 19 février, que les frontières terrestres du pays sont devenues des zones militaires interdites.

En effet, le quotidien affirme que l’Armée est en état d’alerte suite à la prolifération de l’organisation terroriste Daech en Libye, indiquant que 800 km séparent cette organisation du territoire algérien.

A l’exception de quelques passages frontaliers avec la Tunisie, les frontières algériennes terrestres sont fermées.

On indique également que les forces sécuritaires algériennes positionnées au niveau des frontières, ont été équipées d’armes développées et ont été autorisées à ouvrir le feu en cas de moindre soupçon.

La menace provient aussi de Tunisie

alg

La menace terroriste ne provient pas seulement de Libye mais aussi du Mali, du Niger, de Mauritanie et de Tunisie où les groupes terroristes sont présents, a-t-on indiqué.

Les autorités algériennes ont également mis en place un plan d’intervention en cas de menace pour sécuriser les frontières du pays.

Le plan, selon Al-Khabr, prévoit trois systèmes de contrôle, terrestre, aérien et de renseignement pour éviter l’infiltration des terroristes.

KJ

Commentaires:

Commentez...