Tunisie : Sommes-nous en panne de neurologues ?

neurologieAlors que le rythme de vie des Tunisiens change à grande vitesse, les maladies liées au stress font des ravages.

Les Tunisiens sont en effet guettés par des accidents de santé de plus en plus nombreux parmi lesquels les accidents vasculaires cérébraux (AVC) figurent en bonne place.

Pourtant, la prise en charge de ces AVC demeure difficile en raison de la rareté des spécialistes en neurologie.

Selon l’association des neurologues libéraux, ils seraient 160 seulement. Parmi ces 160 neurologues recensés, la moitié travaille en libre pratique alors que l’autre moitié agit au sein du secteur public de la Santé.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et soulignent des insuffisances flagrantes face au nouveau mal du temps…

H.B

Commentaires:

Commentez...