Une musicienne britannique, mère de famille, devient djihadiste après la mort de son mari

sally-jones

Sally Ann  45 ans, guitariste et chanteuse rock, vivait en Grande-Bretagne avec ses deux enfants.

Elle fait la connaissance de Junaid Hussain, islamiste radical britannique de 20 ans, via internet. Elle tombe follement amoureuse, se convertit à l’Islam et devient sa femme.

Junaid est bien connu des services du Pentagone qui le décrit comme un dangereux cyberactiviste. Sa spécialité est d’utiliser les réseaux sociaux pour inciter les sympathisants à mener des attaques terroristes.

En  2012, Junaid avait piraté et publié des informations personnelles de l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair. Il n’avait alors que 18 ans. Il avait été condamné à 6 mois de prison.

Il avait aussi mis en ligne des informations classées secret-défense permettant d’identifier 1 300 militaires et employés du gouvernement américain. Depuis, les USA l’avaient dans le collimateur.

En 2013, il part pour la Syrie. Sally Ann, accompagné de son plus jeune fils de 10 ans, le suit. Ils s’installent à Raqqa, capitale auto-proclamée de l’Etat Islamique.

Junaid décède lors de frappes américaines sur le camp, en août 2015. Les Américains considèrent qu’ils ont éliminé un des éléments clé de l’EI.

A sa mort elle avait tweeté:

« Je suis fière que mon mari ait été tué par le plus grand ennemi d’Allah, qu’Allah soit satisfait de lui.  Je n’aimerai jamais quelqu’un d’autre que lui. »

Les autorités américaines sont convaincus que Sally Ann, devenue Sakinah Hussain, dirige la brigade Al-Khanssaa, la toute première troupe de combattantes de l’Etat islamique et serait l’une des femmes les plus influentes de Daech.

Elle est considérée comme une menace réelle. Elle aurait repris le flambeau sur les réseaux sociaux et travaillerait activement à recruter de nouveaux membres et à préparer des attaques terroristes.

S.B

Commentaires:

Commentez...