Jumat, Javanas, Kharoub : Petite histoire du « gazouz » en Tunisie

gazouz Boga-1Aujourd’hui que les grandes marques internationales se sont presque emparées de la totalité du marché des boissons gazeuses, seul le mot « Boga » fait encore rêver les nostalgiques.

Au fait, saviez-vous que « Boga » est une contraction de « Boisson gazeuse »? « Bo » pour boisson et « Ga » pour gazeuse. Aussi simple que ça!

Le pionnier de la rue El Marr

Il existait dans le temps plusieurs manufactures de boissons gazeuses qui, pour la plupart, se trouvaient dans la médina de Tunis.

Parfois artisanales, elles produisaient des marques qui leur étaient propres comme la fameuse « Kharoub » que nous avons presque oubliée.

C’est la fabrique Souissi qui a été la première à commercialiser la boisson gazeuse « Kharoub ». D’ailleurs, cette usine de boissons gazeuses est la plus ancienne de Tunis, du moins du côté « arabe » de la ville.

La fabrique Souissi se trouvait à la rue El Marr, non loin de Bab Djedid. L’usine, plutôt rudimentaire, se trouvait en face du fondouk Hamada et de l’épicerie Gammoudi, juste à côté du marché. Habitant le quartier, j’ai eu le privilège d’y entrer à plusieurs reprises.

gazouz sinalcoLe savoir-faire de Ben Romdhane

Dans les environs, à la rue Mohsen, non loin de Hammam Daoulatli, il y avait une autre fabrique, celle des Khediri qui, jusqu’aux années 60, vendait sa limonade en bouteilles à capsules. Il existait aussi une usine Manai

La fabrique Ben Romdhane se trouvait à Montfleury et a également commercialisé une marque « Kharoub ». Toutefois, Ben Romdhane avait connu un grand succés avec la marque « Javanas » et était également réputé pour la qualité de son cidre.

La longue tradition des Meddeb

Certains lecteurs se souviennent peut-être des marques « El Medfaa » (Le Canon) ou encore de la marque « Le Flambeau »… Certains se souviennent aussi des boissons Ben Jaafar et Bonatira dont les usines se trouvaient entre Bab Souika et Bab el Khadhra…

Les boissons Meddeb sont le seul survivant de cette époque héroique. Fondée en 1940, l’entreprise s’est vite rendue célèbre grâce à son toujours apprécié « Cidre Meddeb ». Vendue dans des bouteilles plutôt rondes et grosses, cette boisson damait le pion aux soft drinks internationaux qui, de nos jours, dominent le marché.

gazouz cidreC’était alors le temps de Salah et Ahmed Meddeb qui avaient aussi lancé la « Jumat », une boisson à base de noix de coco.

Gini, Crush, Kin Tonic et les autres…

Il existait d’autres manufactures de boissons artisanales dont l’histoire reste encore à écrire. A Sousse, Sfax ou Bizerte subsiste la trace de quelques entreprises dont seule Sinalco dans le Sud et Eva dans le nord continuent leur production.

Sinon, la chronique est pleine de ces marques, locales et étrangères, qui ont pétillé dans nos verres et pour nos fêtes… Souvenez-vous de Crush orange et citron, Gini, Kin Tonic ou Pepsi… Autant de marques qui ont accompagné plus d’un Aid !

Hatem Bourial

Commentaires:

Commentez...