Audition du ministre de l’Intérieur : L’ARP a d’autres priorités pour le moment

nejem gharsalliUne demande a été faite à l’ARP, le 7 septembre par le président du Front Populaire, Ahmed Seddik, afin d’auditionner le ministre de l’Intérieur, Najem Gharselli, suite à des agressions de manifestants dont des membres du Front lors de la marche de protestation contre la loi de la Réconciliation.

Ahmed Seddik a déclaré que le ministère de l’Intérieur continuait à employer les mêmes méthodes sans respect pour les droits du citoyen.

L’ARP a décidé que dans la conjoncture actuelle, il y avait d’autres priorités et que l’audition du ministre de l’Intérieur pouvait attendre.

S.B

Commentaires: