Trafic de sang entre l’Algérie et la Tunisie, plus de 7000 poches de sang volées

trafic de sangSelon le journal algérien Achourouk, une enquête, ordonnée par le ministre algérien de la Santé, serait actuellement en cours, concernant le vol de plus de sept mille poches de sang des hôpitaux algériens, dans le cadre d’un trafic entre l’Algérie, la Tunisie et le Maroc. Ce sang volé serait acheminé vers les cliniques privées.

Samir Abdeljaoued, directeur général de l’inspection médicale au ministère de la Santé, a déclaré que côté tunisien, on avait également ouvert une enquête mais qu’il y avait peu de chances que ce trafic existe chez nous vu la réglementation très stricte qui régit les conditions de collecte et de distribution du sang.

Il a rappelé qu’une circulaire du ministère de la Santé de 1998 impose aux établissements de santé, aussi bien publics que privés, de noter dans un registre spécial la date d’arrivée du sang ainsi que le nom du fournisseur et du receveur.

Il a aussi déclaré à la TAP que la Tunisie n’a pas besoin d’importer du sang de l’étranger.

 

 

Commentaires:

Commentez...