Palestine: L’Etat israëlien relâche les extrémistes juifs soupçonnés d’avoir mis le feu à la maison du petit Ali

extrémiste juifLes services de sécurité israéliens ont relâché tous les individus arrêtés, hier, dimanche 9 août 2015, dans l’enquête sur la mort du petit Ali Dawabcheh et de son papa dans un incendie attribué à des extrémistes juifs.

Le drame avait eu lieu à Douma, un village palestinien proche de deux colonies israéliennes illégales. Des cocktails Molotov lancés dans la maison des Dawabcheh ont causé la mort du petit Ali, 18 mois et celle de son père. La mère et le frère sont toujours hospitalisés.

L’affaire avait suscité une grande indignation, aussi bien en Cisjordanie qu’à l’étranger et les autorités israéliennes avaient été accusées  de complaisance avec l’extrémisme juif. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié le drame survenu à Douma d’acte « terroriste ».

Pourtant, les extrémistes juifs qui avaient été placés en détention hier et pour six mois renouvelables, sont sortis au bout de 24 heures…

Commentaires:

Commentez...