Yassine Brahim « rassure » les touristes anglais : «Nous sommes en guerre depuis 4 ans»

yasinne brahimLors d’une interview accordée à la chaine britannique BBC, le 21 juillet 2015, à propos de la situation sécuritaire en Tunisie, Yassine Brahim, ministre du Développement de l’Investissement et de la Coopération internationale, a eu des propos que les internautes tunisiens ont jugés assez « malheureux ».

Yassine Brahim a en effet affirmé que la Tunisie était en guerre, et ce, depuis l’attaque contre l’ambassade américaine, en 2012.

Jugeant probablement que ce n’était pas assez dramatique, il a ajouté qu’avec les attaques du Bardo et de Sousse, on avait franchi un nouveau cap dans le terrorisme.

Et pensant certainement qu’il n’avait pas été assez décourageant, il a aussi tenu à préciser que nous ne contrôlions pas très bien la situation au niveau de nos frontières avec la Libye.

Ce à quoi le présentateur britannique a simplement répondu par une question : « Et pourquoi alors encourageriez-vous les visiteurs étrangers à venir dans votre pays ? »

Légitime, non?

Ceci dit, le présentateur a été impitoyable avec ses questions et le ministre a défendu le pays de son mieux mais le coup de grâce lui a été asséné quand Stephen Sackur lui a fait remarquer qu’il était difficile pour le gouvernement britannique d’être confiant dans la gestion tunisienne du terrorisme, si même notre propre président, Béji Caïd Essebssi, n’y croyait pas. Allusion bien sûr au désormais tristement célèbre « En cas d’un autre attentat tel que celui de Sousse, la Tunisie s’effondrera ».

Commentaires: