Du rififi à la CNAM : Les pharmaciens mettent fin au mode tiers payant

cnam1Le syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT) a mis fin ce 8 juillet 2015 au régime tiers payant comme il l’avait annoncé auparavant via son site internet et ce après de longues négociations avec la CNAM en raison du non-respect par la caisse de ses obligations conventionnelles envers les pharmaciens.

Négociations dans l’impasse

Les protagonistes ont eu beau se rassurer les uns les autres avec des promesses avec notamment la présence du ministre des Affaires sociales Ahmed Ammar Youmbai, le SPOT a été appelé à renouveler la convention d’une année supplémentaire en contrepartie du règlement du montant dû.

Le syndicat a appelé, dans le même communiqué, ses pharmaciens à respecter le droit des affiliés sociaux envers la CNAM en effectuant les opérations suivantes selon la filière :

  • Filière remboursement : aucun changement au niveau des opérations entre assurés et pharmaciens sauf que ces derniers sont appelés à ne plus inscrire leurs code conventionnel sur les ordonnances.
  • Filière privée : Pour les maladies ordinaires et les APCI (Affections prises en charge intégralement), il sera question de traiter l’ordonnance médicale comme pour la filière remboursement avec paiement total alors que pour les accords préalables et bons d’achat, les traces des opérations de tarification en prix de vente public seront désormais portées sur l’ordonnance médicale et non sur le bon d’achat et la pièce d’accord préalable comme ça a été le cas auparavant.

Commentaires:

Commentez...