Incendies : Menaces sur la forêt tunisienne

IncendieDepuis la révolution de 2011, les forêts tunisiennes se rétrécissent comme peau de chagrin. En cause: les incendies et le défrichage.

Ce sont surtout les incendies qui menacent le patrimoine forestier. A Siliana, au Kef, à Beja, Kasserine, Nabeul et même aux portes de Tunis, de nombreux sinistres ont endommagé de précieux hectares forestiers.

Ainsi, selon un responsable au ministère de l’Agriculture, une moyenne de 450 incendies détruisent 4500 hectares chaque année. Ces chiffres soulignent une dangereuse dérive puisque les statistiques démontrent qu’ils étaient trois fois plus bas avant 2011.

Avec l’été, une recrudescence de ces incendies – parfois volontaires- est à craindre, surtout si l’on sait que les mois de juillet, août et septembre constituent un pic annuel pour ces incendies de forêts.

Alors que le ministère de l’Agriculture est sur le point de lancer une vaste campagne de sensibilisation, la vigilance est de mise pour protéger les forêts tunisiennes.

Commentaires:

Commentez...