Les gladiateurs d’El Djem

El-Jem

Construit au début du troisième siècle, l’amphithéâtre d’El Djem impressionne avec son caractère massif.

148 mètres de long, 122 mètres de large, 36 mètres de haut et une arène de 65 mètres ! 30.000 spectateurs pouvaient prendre place dans les gradins de cet édifice unique qui ne le cède en dimensions qu’au Colisée de Rome.

On ne peut qu’imaginer les clameurs qui s’élevaient à l’arrivée des gladiateurs…
Qui donc étaient ces gladiateurs ? Quelles furent leurs spécialités et disciplines ?

Le Rétiaire, par exemple, essayait d’attraper son adversaire avec un filet. Les Samnites avaient un bouclier et une épée ; ils étaient généralement coiffés d’un casque de Thrace.

Les Belluaires se battaient avec un trident avec lequel ils tentaient de transpercer les fauves. Les Mirmillons avançaient masqués sous leur casque. Les Laquearii étaient des lanceurs de fouets qu’ils tentaient d’enrouler autour des jambes ou du cou de leurs adversaires.

D’autres gladiateurs, comme les Secutors ou les Andabates luttaient dans les arènes. On pouvait aussi voir des gladiateurs armés d’un javelot ou combattant à cheval.

Pour certains spectacles, on lâchait des fauves dans un décor reconstitué, avec des petites hauteurs, des arbres et des ruisseaux. Les gladiateurs devaient tuer ces fauves avec des lances ou à l’aide de fouets.

Pour la petite histoire, le métier de gladiateur attirait des jeunes gens qui cherchaient la gloire. Ils allaient voir un entrepreneur de spectacles, l’impresario, qui leur faisait signer un contrat. Ensuite, ils se retrouvaient dans une caserne qui faisait fonction d’école de gladiateurs.

Aujourd’hui âgé de 17 siècles, l’amphithéâtre d’El Djem semble se souvenir de ces temps lointains, des clameurs de la foule et des luttes sans merci de ces combattants d’hier…

Commentaires:

Commentez...