Affrontements à Kébili : les habitants de Galâa appellent à la grève générale

Crédit photo : économiste maghrébin

Des affrontements entre habitants de Jemna et Galâa ont éclaté mardi 26 mai après que des jeunes habitants de Galâa ont incendié une palmeraie et saccagé des palmiers.

Plusieurs personnes avaient été conduites à l’hôpital suite à ces affrontements, après avoir été blessés à la chevrotine. Dix personnes ont été hospitalisées à l’hôpital de Kébili et treize à l’hôpital de Douz. Le maire de Galâa et son fils ont été arrêté durant ces violences.

Les forces de l’ordre ont tout de même du se rendre sur place, au rond point qui relie les deux régions, pour calmer le jeu.

Grève générale

ShemsFM affirme que la société civile dans la région de Galâa s’est rassemblée ce mercredi 27 mai pour demander une grève générale. Les habitants de Jemna ont quant à eux empêché les automobilistes de Galâa de circuler sur la route reliant Douz à Kébili.

Les habitants de Galâa appellent à la grève pour que le président de leur municipalité et son fils soient relâchés puisqu’ils n’avaient « rien à voir avec les affrontements de la veille » et tentaient de « calmer les esprits ».

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...