65% des Tunisiens se sentent en sécurité en sortant la nuit, selon un sondage

DSCF9181
Photo : Webdo | Elodie Potente

Le Centre d’études maghrébines à Tunis a révélé, lors d’une conférence de presse ce mardi 28 avril, les chiffres d’un sondage réalisé durant les mois de mai et juin 2014 sur un échantillon de 1220 Tunisiens représentatifs de la population.

Cette étude, initiée par Dhafer Malouche, professeur à l’école supérieure de la statistique de Carthage et Ellen Lust, professeur à Yale University, a été financée par le Fonds des Nations Unies pour la démocratie.

Le chômage en problème majeur

Le chômage est un problème majeur pour plus de 30% des sondés, révèlent les chiffres de l’étude. Le taux de chômage en Tunisie atteignait 15% au premier semestre 2015, selon cette même étude.

De plus, le sondage révèle également qu’un des problèmes majeur des municipalités est la création d’emploi à 31,8%.

La sécurité, un enjeu important

26,9% des sondés expriment leurs inquiétudes face au terrorisme. Pour 12,8% d’entre eux, la sécurité relève d’un problème majeur des municipalités.

Mais les Tunisiens se sentent en sécurité en sortant la nuit à plus de 65%. Pour ce qui est des infractions, les habitants ont le plus souvent connaissance de cambriolages et d’usage de drogue dans leur voisinage.

Ramassage des ordures, c’est médiocre voire déplorable

L’étude se base également sur un sondage réalisé plus tard, en février 2015, sur 3659 Tunisiens représentatifs de la population. Il en ressort que dans la vie quotidienne, 60% des habitants évaluent l’électricité bonne dans leur ville, et 70% d’entre eux évaluent le ramassage des ordures médiocre voire déplorable.

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...