Abderraouf Ayadi lâche Moncef Marzouki et se retire du « Mouvement du peuple des citoyens »

M. Marzouki et A. Ayadi
Abderraouf Ayadi lâche son ancien « compagnon » Moncef Marzouki

Quatre partis ont annoncé ce jeudi 12 mars 2015 leur retrait du « Mouvement du peuple des citoyens », notamment Wafa dont le leader n’est autre que Abderraouf Ayadi, le compagnon de route de Moncef Marzouki et ancien du Congrès Pour la République (CPR).

L’annonce a été faite dans communiqué publié ce jeudi 12 mars. Les autres politiciens qui lâchent le mouvement sont :

  • Mohamed Goumani, du Parti de la Réforme et du Développement
  • Mourad Rouissi du Mouvement national de la Justice et du Développement
  • Fouaiz Saidi du Front du 17 décembre pour le Développement

D’après les signataires les raisons de ce retrait sont :

  • « L’ambiguïté sur la nature de cette initiative et son horizon politique »
  • « Reproche sur le fait de donner une forme associative et civile au mouvement »
  • « L’immaturité de certains participants à ce dialogue qui continuent à commettre leurs anciennes erreurs
D’après Adnen Manser, certains manquent « d’autocritique »

Suite à cette annonce, Adnen Manser, ancien porte-parole de la Présidence de la République, a réagi à ce retrait. Il s’est dit « étonné » quant à cette décision de retrait sur sa page officielle Facebook, ce jeudi 12 mars.

« Comment peut-on se retirer d’une structure qui n’est pas encore constituée ? », s’est-il interrogé en précisant que ces partis auraient du spécifier qu’ils se sont retirés « des pourparlers entre partis ».

Il a ajouté que le mouvement du peuple des citoyens « n’est pas une simple association ou organisation »

 [quote_box_center]

Il est beaucoup plus élargi que cela. Ce mouvement ne se veut être une répétition d’un échec, ni la précipitation, ni la mise en place de structure d’en haut, et c’est normal que ceux qui manquent d’auto-critique vis-à-vis d’eux-mêmes et de leurs expériences ne pourront le comprendre ou y adhérer.[/quote_box_center]

Congrès national le 20 mars

Moncef Marzouki avait annoncé, le 23 décembre la création du « Mouvement du peuple des citoyens » (Harakat Chaâb Al-Mouwatinin) le soir de l’annonce des résultats officiels du second tour des élections présidentielles.

« Je demande aux citoyens de rejoindre le Mouvement du peuple des citoyens pour empêcher le retour de l’ancien régime », avait-il déclaré.

Le 20 mars prochain, un congrès national général a été annoncé par le mouvement, qui marquera le retour de Marzouki sur la scène politique, a indiqué M. Manser.

Commentaires: