Le ministère de l’Intérieur : « Une femme a succédé à Afif Amouri dans le réseau de communication d’Ansar Charia »

Fatma Zouaghi

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Laroui a indiqué, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 14 octobre, qu’une femme, Fatma Zouaghi, a succédé au deuxième porte-parole d’Ansar Charia Afif Amouri, arrêté le 30 juillet dernier.

Par ailleurs, l’ex-premier porte-parole de l’organisation interdite, Seifeddine Raies, est encore en état d’arrestation depuis le 29 juillet dernier. Il est poursuivi pour cinq affaires.

D’après M. Laroui, les brigades spéciales dans la lutte contre le terrorisme et les unités de renseignement « sont parvenues, suite à une longue enquête, à démanteler ce réseau de communication d’Ansar Charia ».

Ce mardi, 12 mandats de dépôt ont été émis par le juge d’instruction auprès du tribunal de première instance de Tunis, contre des présumés terroristes dont le frère du chef d’« Ansar Chariaa » Seifallah Ben Hassine alias Abou Iyadh ainsi que Hassan Brik et deux femmes. Neuf autres individus (7 hommes et 2 femmes) sont toujours en état de fuite.

Commentaires:

Commentez...