Mehdi Jomaâ s’entretient à Genève avec le secrétaire général de la CNUCED

Mukhisa Kituyi et Mehdi Jomaa. Crédit image : Page Facebook de la Présidence du gouvernement
Mukhisa Kituyi et Mehdi Jomaa. Crédit image : Page Facebook de la Présidence du gouvernement

Lors du 4ème Forum mondial de l’investissement, le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaâ, s’est entretenu ce lundi 13 octobre 2014 à Genève, avec le secrétaire général de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) Mukhisa Kituyi, a rapporté un communiqué de la présidence du gouvernement.

Mehdi Jomaâ, qui a pris part à ce Forum mondial organisé les 13 et 14 octobre 2014 à Genève, en Suisse, a souligné que la Tunisie est maintenant prête à parachever son processus de transition, et que le gouvernement a préparé toutes les conditions favorables pour que les échéances électorales se déroulent dans un climat politique, social et sécuritaire favorable.

Le chef du gouvernement a déclaré lors de cet entretien, que son gouvernement s’est engagé dans la préparation du terrain pour ses successeurs dans le cadre des principes de la continuité de l’État et de la rotation de l’exercice des pouvoirs comme l’exige la démocratie naissante en Tunisie.

Entamer la « transition économique »

Et Mehdi Jomaâ d’ajouter : « Il est temps, aujourd’hui, d’entamer cette transition économique à travers la concrétisation de réformes structurelles. Après le succès du processus politique, la Tunisie a besoin de garantir une transition économique ».

Le gouvernement, a-t-il rappelé, a déjà lancé ces réformes sous le slogan « un pays à la vision claire », précisant qu’elles consistent essentiellement à ouvrir la voie devant l’investissement direct dans le cadre du respect des aspects environnementaux et sociaux et de l’équilibre régional.

Pour sa part, le secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi, a assuré que l’organisation onusienne continuera à soutenir les efforts de la Tunisie dans la réalisation des objectifs qu’elle s’est fixé « pour la réalisation des objectifs escomptés et la concrétisation de ses plans économiques et sociaux au profits des générations futures », en Tunisie.

Par Abdelhamid Ferchichi

Commentaires: