L’ex-député sous Ben Ali Faouzi Elloumi explique le parachutage de Hafedh Caid Essebsi à Tunis 1

fAOUZI eLLOUMI

PARTI | L’homme d’affaires Faouzi Elloumi, également membre du bureau exécutif de Nidaa Tounes a avoué, au vu et su de tout le monde, ce mardi 19 août, que Hafedh Caid Essebsi a été parachuté à la tête de Tunis 1, pour les prochaines législatives, par son père Béji Caïd Essebsi, président du parti.

Pas de consensus à Nidaa autour du nom de Hafedh Caid Essebsi

«Il a voulu le mettre à Tunis 1,  personne n’est d’accord sur cette affaire, mais son père a voulu le mettre en tête de liste, et il l’a mis en tête de liste, puisque c’est le président du parti donc c’est lui commande,» a-t-il dit confirmant ainsi toutes les rumeurs des coulisses de discorde à l’intérieur de Nidaa.

A deux mois des élections, Elloumi a fait ces déclarations en tant qu’invité sur la chaine privée Hannibal TV, dans l’émission Tunivisions Live de Nizaar Chaari.

Elloumi : » Tunis 1 c’est ma circonscription »

L’homme d’affaires a raconté, avec regret, sa perte de « sa circonscription Tunis 1 » qu’il a commandé  pendant 25 ans, sous la dictature de Ben Ali.

« Tunis 1 c’est ma circonscription, j’ai été élu trois fois aux municipales, j’ai été à la Chambre des députés. Ils ne m’ont pas consulté et je ne suis pas candidat […] mais j’ai préféré me taire » a-t-il affirmé, paradoxalement.

Toujours à Nidaa, Elloumi a fini par se rattraper en disant que le parti serait «démocratique en tout sauf dans cette histoire».

 

Commentaires: