Manifestation à Gafsa : la lutte contre la pollution de la CPG continue

gafsa proces
(Crédit Photo FTDES)

 Des manifestants se sont rassemblés ce mardi 15 juillet devant la cour d’appel à Gafsa, afin de protester contre ce qu’ils considèrent comme « un procès de criminalisation d’un mouvement social légitime ».

13 accusés, 12 en fuite ! 

Les accusés, originaires d’El Berka, zone rurale près de Om Larayes, avaient manifesté le 6 mai 2012 contre la pollution, les explosions et l’assèchement des eaux, causés par la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG).  Actuellement 12 d’entre eux sont en état fuite et 1 personne, Moussa Siidi, est en état d’arrestation.

Ils ont été accusés de «tentative de meurtre avec préméditation, de mise à feu et de séquestration de personnes; et condamné, le 21 mai 2012, à des peines pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison» d’après le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES)

La société civile se mobilise 

D’après l’avocat des accusés, Charfeddine Kelil, au moins 200 personnes ont assisté à ce rassemblement, avec le soutien de la Fédération tunisienne des droits de l’homme, l’Association Mohamed Ben Mofti et le FTDES.

Le procès a été finalement reporté au 7 octobre prochain. Le juge a refusé la libération provisoire de M. Siidi.

Vidéo du FTDES : Interview avec l’avocat Kellil à Gafsa

Commentaires:

Commentez...