Indonésie – L’attaquant meurt après un tacle assassin du gardien

Le football indonésien est en deuil. Akli Fairuz, joueur de Persiraja est décédé, vendredi dernier des suites d’un tacle assassin de la part du gardien du PSAP Sigli, Angus Rahman. L’attaquant Akli Fairuz, 27 ans, n’a pu survivre à la blessure, une déchirure intestinale, dont il a été victime dans l’abdomen et a succombé aux graves lésions internes.

Indonesie-drame du foot (credit photo - Tribun news)
Un tacle assassin… (crédit photo – Tribun News)

On jouait la 87’, ce 10 mai 2014 à Banda Aceh entre les deux équipes lorsque le gardien du PSAP Sigli relaâche le ballon suite à un tir adverse. Dans la continuité de l’action, il se rue sur Akli Fairuz venu à l’affût et le tacle violemment au niveau de l’abdomen.

L’attaquant est transporté à l’hôpital à la fin du match, mais décède six jours plus-tard. Entre-temps, son bourreau a présenté ses excuses, expliquant avoir agi involontairement. La Fédération indonésienne de football a décidé, quant à elle, d’ouvrir une enquête bien qu’un tel drame se soit déjà produit en 2009. A l’époque, le joueur Jumadi Abdi était mort d’une infection sévère après avoir reçu un coup de pied au niveau de l’estomac.

L’image du football indonésien en reçoit un coup !

Commentaires: