Chafik Sarsar réaffirme l’obligation constitutionnelle de la tenue des élections en 2014

ISIELe président de l’Instance supérieure indépendante pour les Elections (ISIE) a réaffirmé, aujourd’hui, l’obligation constitutionnelle de tenir les élections présidentielles et législatives en 2014.

Intervenant lors de la première conférence de presse de l’ISIE, deux mois après sa création, Sarsar a déclaré, ainsi, que le report des élections à l’année prochaine «constitue une violation des dispositions de la Constitution», rapporte la TAP.

Il a partagé, par ailleurs, quelques difficultés perturbant le travail de l’ISIE, dont notamment l’absence de sièges appropriés, et la problématique du recrutement. Sarsar a appelé, en outre, l’Assemblée nationale constituante à accélérer l’adoption de la loi électorale.

Le président de l’ISIE a affirmé, également, que les prochaines élections se tiendront conformément aux standards fixés par les structures et instances internationales spécialisées dans le domaine électoral.

Commentaires:

Commentez...