Soudainement, le métro entre en grève

Metro en grèveSans préavis, les conducteurs du métro léger de Tunis ont décidé, aujourd’hui, d’observer une grève ouverte. Ils réclament, notamment, la fin de la garde à vue préventive, la régularisation de la situation des conducteurs diplômés de l’Enseignement supérieur, et l’amélioration des conditions de travail.

Dans une déclaration accordée à Shems FM, Sofiène Akrmi, membre du syndicat des conducteurs de métro, relevant de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), a affirmé que ces agents n’ont pas averti la centrale syndicale de la tenue d’une grève. «Nous sommes en train d’encadrer ce mouvement, et j’espère qu’ont trouvera des solutions», a-t-il ajouté.

Pour sa part, la Société des Transports de Tunis (TRANSTU) a publié, aujourd’hui, un communiqué dans lequel elle informe que des bus sont mis à la disposition des passagers qui ont galéré ce matin pour rejoindre leur lieu de travail !

Commentaires:

Commentez...