Marzouki attend une accalmie politique… pour libérer Jabeur Mejri !

Jabeur Mejri (photo - Mediapart)Moncef Marzouki s’engage à libérer Jabeur Mejri, condamné en mars 2012 à sept ans et demi de prison pour avoir publié des caricatures jugées offensantes sur sa page Facebook. C’est ce qu’il a laissé entendre ce matin sur les ondes de France Info.

«Je vais le faire libérer. J’attends simplement une accalmie politique. Actuellement il y a des tensions énormes, il y a ce combat contre le terrorisme, je ne veux pas que cette libération puisse soulever des débats. Mais je vais le libérer, je cherche simplement la bonne fenêtre de lancement à la fois pour sa sécurité et la sécurité du pays, a-t-il affirmé.

Cette déclaration rejoint une précédente déclaration, lancée en septembre dernier lors d’une conférence tenue au Conseil des Relations étrangères américain, lorsqu’il avait dit que Jabeur Mejri ne pouvait être relâché tout de suite et qu’il sera libéré au «moment opportun». «Mais à l’heure actuelle et avec des salafistes violents dans le pays, sa libération serait synonyme de danger pour sa propre personne !!!», avait-il lancé.

Jabeur Mejri, victime du chaos politique et du Dialogue national ? C’est ce que nous fait comprendre le président de la République à travers cette déclaration aussi inattendue que la première.

Rappelons que Jabeur Mejri et Ghazi Beji, ont été condamnés le 25 mars 2012 à sept ans et demi de prison ferme pour avoir publié sur leur page Facebook des caricatures jugées offensantes. Ghazi Beji a pu s’enfuir et obtenir, par la suite l’asile politique en France. Jabeur Mejri, quant à lui, croupit en prison.

Commentaires:

Commentez...