A La Goulette, la statue de Bourguiba aurait besoin d’un lifting

Statue Bourguiba (photo - panoramio.com)

Placée à l’entrée de la Goulette, la statue équestre de Bourguiba avait été déboulonnée de son site initial au centre-ville, depuis décembre 1987. Depuis, commémorant le triomphe qui fut fait à Bourguiba le premier juin 1955, cette statue veille sur l’entrée de La Goulette, en un endroit où les voitures sont nombreuses à passer mais les piétons plutôt rares.

Du coup, tout le monde voit la statue, la croise en accédant à La Goulette, mais personne ne peut observer de près l’état du bronze qui en est la matière.
En s’approchant, on peut constater qu’il est attaqué en plusieurs endroits et que la statue vire au vert de gris tout en subissant une corrosion normale.

Toutefois, ce qui n’est pas normal, c’est que les édiles de La Goulette ne la rafraichissent pas pour lui donner son éclat intégral. Des travaux légers pourraient préserver cette statue équestre et ne pas laisser les attaques corrosives s’installer.

Comme tout le monde en ce moment cherche midi à quatorze heures, on pourrait même en conclure que la « Baladiya » de La Goulette se moque du sort de cette statue. Qu’en est-il vraiment ?

Autre chose, l’arc qui se trouve non loin de la statue et qui fut la porte de l’ancien arsenal ressemble à une décharge. De loin, c’est tout beau mais il suffit de s’approcher pour constater l’envers du décor et découvrir les poubelles cachées dans le monument. Tout cela est indigne de La Goulette et il est temps d’y remédier. A bon entendeur, statue !

Commentaires:

Commentez...