Liberté provisoire pour Nasreddine Shili

Nasreddine Shili (photo - Jawhara FM)Le tribunal de première instance de Tunis a finalement décidé d’accorder la liberté provisoire au réalisateur Nasreddine Shili, dans la nuit d’hier.

Rappelons que l’affaire a été mise en délibéré par le tribunal, après la comparution du cinéaste qui est jugé pour avoir jeté un œuf sur le ministre de la Culture Mehdi Mabrouk.

Emprisonné depuis le 21 août, Nasreddine est accusé de conspiration, préméditation, d’actes de violences, diffamation, atteinte aux bonnes mœurs et outrage à autrui. Il risque jusqu’à 7 ans de prison.

Commentaires:

Commentez...