Assassinat de Brahmi – Abassi rend hommage à la personne à l’origine du document fuité

Quartette
Les représentants du Quartette (Crédit photo MFM)

Au cours de la conférence de presse tenue par les quatre organisations de la société civile qui ont pris en charge le parrainage du dialogue national, le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi s’est attardé sur les raisons qui expliquent le refus du Quartette à prendre en considération la décision d’Ennahdha, publiée dans son communiqué, hier.

Pour expliquer ce refus, il a passé en revue le «comportement» d’Ennahdha au cours des derniers mois face au dialogue national. Cela étant, il a tenu à préciser que la situation politique dans le pays a connu une tournure dangereuse après l’assassinat de Mohamed Brahmi.

Cet acte odieux ainsi que la tuerie de Chaâmbi qui a coûté la vie à des hommes de l’armée nationale, dénote l’incapacité du gouvernement à protéger ses citoyens contre le terrorisme et à empêcher les assassinats et la violence politique.

A côté de l’échec, les intentions de ceux qui sont au pouvoir sont devenues suspectes après la fuite du document en vertu duquel la CIA a mis en garde les autorités contre le risque d’assassinat à l’encontre de feu Mohamed Brahmi.

Le secrétaire général de l’UGTT s’est déclaré étonné quant à la réaction de certains politiques qui ont demandé à enquêter sur l’origine de la fuite de ce document et de délimiter les responsabilités au lieu de se pencher sur la négligence de la mise en garde qui s’est avérée sérieuse et fondée.

Houcine Abbassi a rendu hommage à celui qui a été à l’origine de la divulgation du document incriminé. Il a considéré que cet acte ne constitue pas une faute mais un service rendu à la nation en ce qu’il a permis d’éclairer l’opinion publique sur le côté caché de la politique du gouvernement en place.

Cependant, poursuit le secrétaire général de la Centrale syndicale, le gouvernement qui aurait dû démissionner de son propre chef le jour de l’assassinat de Mohamed Brahmi, a manifesté un attachement obsessionnel au pouvoir au nom de la légitimité et de l’intérêt national. Sa persistance dans cette position malgré l’acuité de l’échec sur les plans politique, économique et social, la montée terroriste et les menaces qui pèsent sur la société, rendent nécessaires le recours à la masse pour arrêter la démarche à suivre et imposer l’initiative du Quartette qui vise à débloquer la situation et à sortir de la crise.

Commentaires:

Commentez...