Ennahdha accepte l’initiative de l’UGTT… comme base de négociations

Réunion Ghannouchi-Abassi 22-08-2013 (photo UGTT)

L’UGTT vient d’annoncer via un communiqué publié sur sa page Facebook que le mouvement Ennadhdha avait accepté l’initiative de la Centrale syndicale pour sortir de la crise. Cette décision intervient après plus de deux heures de réunion ce matin entre Houcine Abassi, secrétaire de l’UGTT et Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha accompagnés respectivement de Mouldi Jendoubi, secrétaire général adjoint de la Centrale et d’Abdeltif Mekki, membre du Conseil de la Choura d’Ennahdha.

Au cours de cette rencontre, Houcine Abassi a eu l’occasion de donner à Rached Ghannouchi un aperçu de ses consultations avec les représentants des différents partis de l’opposition tout en réitérant l’exigence qui consiste à la démission du gouvernement actuel, comme l’a affirmé ce matin Sami Tahri, secrétaire général adjoint chargé de la communication de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), sur les ondes de la radio Express FM.

D’un autre côté et dans une déclaration faite à la radio Shems FM, Rached Ghannouchi a confirmé l’annonce faite par l’UGTT à savoir que son parti avait accepté l’initiative de la Centrale syndicale comme base de négociations.
Ainsi, de nouvelles propositions d’Ennahdha auraient été exposées lors de cette réunion. Propositions que Houcine Abassi devra se charger de faire parvenir à l’opposition et au Front de Salut National.

Rappelons que l’initiative de l’UGTT aborde de nombreux points réunis sous la bannière de la dissolution du gouvernement. Une dissolution qui trouve son explication par l’échec de la Troïka et le manque de confiance dans l’Assemblée Constituante. En ces termes, l’UGTT réclame en priorité la finalisation de la rédaction de la nouvelle Constitution, la préparation d’une loi électorale, l’adoption d’une loi organique pour permettre à l’ANC de valider le comité d’experts, la loi électorale et la composition de l’ISIE.

Communiqué UGTT

Commentaires:

Commentez...