100.000 élèves quitteront cette année nos écoles et nos lycées

Lycée Tunisie (photo - babnet)Billet – Un haut responsable au sein du ministère de l’Éducation nationale vient d’avancer le chiffre de 100.000 élèves relevant à la fois du secondaire et du primaire qui seraient contraints pour diverses raisons d’arrêter leurs études (dont 10.000 élèves des 5e et 6e années primaires).

Un chiffre qui donne froid dans le dos et qui ne doit pas manquer de nous interpeller. En effet, la Tunisie, par sa politique volontariste en matière d’éducation initiée dès l’aube de l’indépendance a pu relever grâce à ce choix stratégique des défis immenses en matière de progrès économique et social.

Comment se fait-il donc que notre pays, pionnier en la matière, se retrouve avec 100.000 de ses enfants quasiment jetés à la rue ? L’école étant au cœur de la République, si d’aventure cette dernière « fout » le camp que va-t-il rester de tout ce qui a été construit par les pères fondateurs de la République ?

Cet incroyable chiffre, qui je l’espère ne se perdra pas dans tout ce brouhaha autour de la dissolution de l’ANC et de la démission du gouvernement, est une énième sonnette d’alarme qui retentit…

Cette dernière doit être parfaitement entendue par l’ensemble des acteurs politiques et des mesures d’urgence s’imposent car si rien n’est fait pour stopper cette hémorragie, c’est bel et bien le pronostic vital du pays qui est engagé.

Commentaires:

Commentez...