Coup d’envoi pour la campagne d’Errahil

Irhal

Le Front de Salut National fait monter la « sauce » pour cette fin de mois d’août afin de parvenir aux objectifs qu’il s’était fixés, la dissolution de l’Assemblée Nationale Constituante et la démission du gouvernement d’Ali Laarayedh.

Après la réussite des deux manifestations populaires de soutien, la première à l’occasion de la commémoration du sixième mois de la disparition du martyr Chokri Belaid, la seconde aujourd’hui à l’occasion de la Fête de la Femme, et qui ont vu la mobilisation de dizaines de milliers de citoyens et de citoyennes, le Front de Salut National vient de publier un communiqué dans lequel il commence d’abord par rendre hommage à la femme tunisienne, à l’armée nationale, les forces de sécurité intérieure et les familles des martyrs avant d’annoncer les prochaines étapes pour surmonter la crise actuelle traversée par le pays.

Tout d’abord, le Front de Salut National proclame le coup d’envoi à partir de mercredi 14 août, d’une campagne baptisée « Irhal » (Partez ou comme le veut la « tradition » désormais tunisienne Dégage !) dans tout le pays à l’encontre des responsables au sein de l’administration publique nommés sous les deux gouvernements, Jebali et Laarayedh, et considérés comme partisanes. Ces responsables visés sont des délégués, des gouverneurs, des PDG d’établissements et des entreprises publiques, ainsi que des directeurs de l’administration centrale. Ensuite, le Front de Salut National appelle à la mobilisation générale durant la semaine, baptisée « Errahil », qui démarrera le 24 août.

Le Front de Salut National a aussi imputé la responsabilité de la crise politique que traverse le pays à la Troïka au pouvoir et souligne le démarrage des consultations pour la constitution d’une Haute Instance Nationale et d’un gouvernement de Salut National composé de quinze membres présidé par une personnalité indépendante dont le nom sera annoncé dans les prochains jours. Par ailleurs, il a annoncé aussi le début des consultations sur la formation de la haute instance nationale de salut et du gouvernement de salut qui sera composé de quinze personnalités nationales indépendantes.

Maintenant, tout dépendra de la mobilisation des citoyens pour faire réussir cette campagne nationale qui devrait concerner toutes les régions du pays.

Commentaires:

Commentez...