Ali Larayedh… en mode caméra cachée

Ali Larayedh, camera cachée

Aujourd’hui 22 juillet 2013, quatre chaînes radio mobilisées, des attentes énormes de la part des citoyens qui voulaient entendre un chef de gouvernement dire décidé de changer de cap, prenant les problèmes du pays à bras le corps.bref un leader de l’exécutif conscient de l’impasse politique, économique et sociale dans laquelle nous sommes et déterminé à agir pour remettre le pays sur les rails.

Grande fut notre déception … En effet, à l’écouter, que pouvons-nous constater à part de l’autisme, encore de l’autisme, toujours de l’autisme… De son gouvernement, Larayedh est catégorique: c’est un modèle du genre … Sa politique sécuritaire ? Indiscutablement un gage de quiétude pour tous les Tunisiens…Ses choix économiques ? La seule voie à suivre pour retrouver la croissance et le plan d’emploi ….bref tout va bien dans le meilleur des mondes.

Par-delà le sérieux et la solennité de son intervention, le citoyen que je suis a cru pouvoir détecter dans sa prestation quelque chose qui pourrait s’apparenter au concept phare des émissions à succès du moment à savoir « la caméra cachée »

En effet, Monsieur Larayedh, sûrement en raison de la panique générale post Tamarrod en Egypte, laquelle semble s’emparer de sa formation politique et de sa majorité gouvernementale, nous a dressé un état des lieux digne du Royaume de Suède…Ses collaborateurs, débordés par la situation, semblent lui avoir refilé par inadvertance le dernier discours à la nation prononcé par le ministre d’Etat suédois Mr Fredrik Reinfeldt, où tous les voyants économiques, sociaux et sécuritaires étaient au vert….il en a fallu de peu pour que monsieur Larayedh, victime de cette caméra cachée involontaire de ses collaborateurs ne prenne ses vessies pour des lanternes suédoises et ne vienne nous dire…la Suède, la Suisse et la Norvège ont beaucoup à apprendre de l’exemple de la troïka tunisienne….FORT HEUREUSEMENT, il n’a pas poussé le ridicule jusqu’à cette hauteur, se contentant de nous dire que le miracle tunisien est bel et bien préservé, la preuve les Tunisiens peuvent bien sortir en toute quiétude jouer aux cartes, boire un thé, faire des emplettes…ou faire la prière des trawi7…ouf

Loin de l’humour lourd et des sueurs froides de la caméra cachée version « tremblement de terre », « braquage » ou autre « prise d’otage » ….monsieur Larayedh tout en zen attitude nous a servi la plus marrante des caméras cachées …une émission qu’il pourrait à l’occasion intituler « tout va bien monsieur le cheikh » et dont le succès est garanti d’avance … du moins, par les rires moqueurs qu’elle pourrait susciter.

Saha chribetkom et ne pensez surtout pas à vous cloitrer dans vos maisons après la rupture du jeûne… car si notre diva nationale Sofia Sadok avait chanté la « Tunisie terre de sécurité » du temps de Ben Ali…..sa chanson sous l’ère « troikiste « ne semble pas avoir pris une ride …du moins si l’on se réfère au tableau parfait dressé par l’ex premier flic de Tunisie.

Commentaires: