Un précédent dangereux – Ces assaillants qui ont tenté de s’emparer d’armes et d’incendier un blindé

Cité Ettadhamen 19-05-2013 (photo - le parisien)

La conférence de presse tenue aujourd’hui par le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Laroui, a été l’occasion de dresser un bilan chiffré des affrontements qui ont eu lieu notamment à la cité Ettadhamen. Mais elle a surtout révélé un précédent dangereux. Il s’agit des tentatives des assaillants, de s’emparer d’armes de service et d’incendier un véhicule blindé de la Garde Nationale.

Le «culot» des assaillants est important pour avoir été relevé et signale par les services de sécurité qui y voient une évolution dangereuse dans la prise de risque de ces assaillants de la cité Ettadhamen.

Les affrontements entre les forces de l’ordre et ces mêmes assaillants se sont soldés par un mort (un homme de 37 ans) et 21 agents blessés dont un dans un état critique.

Par ailleurs, le bilan final des arrestations en rapport avec la campagne sécuritaire exceptionnelle menée dans toutes les régions du pays entre les 17 et 19 mai, a conduit à 274 arrestations dont 48 personnes recherchées pour des affaires de droit commun.

Sur un autre plan, lors des affrontements d’hier, les forces de l’ordre ont saisi des cartes géographiques, 37 cocktail Molotov, et des produits stupéfiants à la cité Ettadhamen, ainsi que des cartouches, 31 tenues de combat, 220 gilets pare-balles, 49 armes blanches, des produits inflammables, des bombes à gaz paralysant, des ordinateurs, des CD et une somme de 1400 dinars à El Manchia (gouvernorat de Kebili).

Commentaires: