Soumaya Ghannouchi critique l’hommage rendu par la France à Farhat Hached

Soumaya Ghannouchi - photo page FB de Soumaya GhannouchiSoumaya Ghannouchi, la fille du leader nahdaoui, a publié aujourd’hui sur sa page facebook un article dans lequel elle fustige l’attitude des autorités françaises à propos de l’hommage rendu à Farhat Hached, la figure emblématique du syndicalisme tunisien.

Soumaya Ghannouchi est revenue sur l’inauguration à Paris, aujourd’hui, d’une place dédiée à la mémoire de Farhat Hached, pour critiquer vertement la manière dont cet événement a été célébré. A ses yeux, il est surprenant que l’hommage rendu à cette figure de la lutte syndicale « soit honoré en la présence des leaders et de certains dirigeants de l’UGTT », ceux-là mêmes qu’elle accuse « d’être à l’origine des conflits sociaux ». Soumaya Ghannouchi estime qu’à travers cette assistance, on ne rend pas hommage au héros nationaliste, « assassiné par la main rouge française … mais à quelques dirigeants syndicalistes qui déstabilisent le gouvernement par une suite de grèves intempestives et de revendications sans fin. »

L’épouse de l’ex-ministre des affaires étrangères a osé même émettre un parallèle entre cet hommage à Farhat Hached et celui rendu il y a quelques semaines au Président Habib Bourguiba. Pour elle, le geste de la France vise moins l’ancien président que « ceux qui exploitent son patrimoine et sa légitimité historique dans le but d’ébranler la légitimité électorale », issue des élections du 23 octobre 2011. Elle s’en prend ainsi à tous ceux qui usent de « cette vile instrumentalisation politique » alors qu’ « ils ont dénigré Habib Bourguiba de son vivant, na daignant pas assister à ses funérailles. »

De tel propos empreints d’une intention provocatrice certaine ont d’ores et déjà provoqué sur la Toile de vives réactions hostiles à l’auteure de cet article polémique à souhait.

soumaya

Commentaires:

Commentez...