Le lait soldé de Tunisie

Lait bradéLe gouvernement tunisien a importé à la fin de l’année 2012 des quantités de lait conséquentes afin de pallier le manque de production et la pénurie qui a frappé le pays. Ces importations viennent essentiellement de Slovénie. Mais le marché tunisien a connu également l’apparition d’une marque italienne  et d’une marque turque.

Quatre mois plus tard, la Tunisie semble avoir du mal à liquider son stock de lait importé devant la réticence des citoyens à le consommer même en période de pénurie. Nous avons pu remarquer, cette semaine, des remises conséquentes et des offres promotionnelles alléchantes.

En effet, le lait slovène est passé de 1300 millimes, prix d’introduction au marché, à 1060 ; et le lait turc est à 975 millimes à condition d’acheter 12 paquets à la fois. Le lait italien se vend, quant à lui, désormais à moitié prix.

Rappelons qu’à la fin du mois de mars, une décision du gouvernement d’augmenter le stock technique de lait a été perçue par des industriels et des syndicats d’agriculteurs comme étant une mesure qui favoriserait la liquidation du stock de lait importé au dépens de la production locale.

Commentaires:

Commentez...