La polémique suscitée par le QCM d’un concours de recrutement pousse le ministère de l’Intérieur à ouvrir une enquête

Ministère de l'Intérieur - TunisieLe QCM proposé au concours de recrutement des sergents de la Garde nationale a suscité une polémique qui a pris une ampleur sans précédent sur les réseaux sociaux notamment à cause de certaines questions proposées relatives à l’Islam.

Cette polémique a poussé le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou à ouvrir, aujourd’hui, une enquête administrative pour déterminer la responsabilité de chacun quant au choix des questions, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur sur sa page Facebook.

Ce communiqué indique également que le concours en question a été annulé et que les candidats devront repasser le concours de recrutement des sergents de la Garde nationale à une date qui leur sera communiquée ultérieurement.

Rappelons que dans un communiqué précédent, publié hier, sur la page officielle du ministère, le ministère de l’Intérieur avait précisé que le QCM avait été mal interprété et sorti de son contexte, indiquant que le QCM comprend 60 questions abordant plusieurs thèmes dont un chapitre relatif à l’Islam.

Commentaires:

Commentez...