Le décès d’un cinéaste, Les Blank, fait de l’«ombre» à Margaret Tatcher

Des Anglais sabre le champagne - photo (telegraph.co.uk)La disparition de Margaret Tatcher, l’ex-premier ministre britannique, a suscité une vive émotion particulièrement dans les pays occidentaux. Surnommée « la Dame de fer », Margaret Tatcher a, pendant les onze années de gouvernance (1979-1990), installé en Grande-Bretagne une politique marquée par le libéralisme économique, le conservatisme social et l’obsession de grandeur de son pays. Son austérité et sa fermeté quant il s’agit des négociations à l’échelle européenne, voire internationale, ont contribué en grande partie à son impopularité au sein même de son pays.

Voilà pourquoi à côté de ce concert de louanges venant des plus grandes personnalités politiques internationales, on enregistre quelques bémols qui prouvent que « la Dame de fer » n’était pas vraiment appréciée. À Londres, quelques-uns n’ont pas hésité à sabrer le champagne. Sur Twitter, innombrables les réactions négatives à sa mort, telles que ces propos qui ont fait le buzz : Thatcher on feminism: « I hate feminism. It is a poison. » Thatcher on Mandela: « He is a terrorist. » Thatcher on Pinochet: « Welcome. »

Tout est dit sur son conservatisme invétéré et qui explique aujourd’hui la raison pour laquelle le décès du grand documentariste américain Les Blank vient avant celui de Margaret Tatcher dans le « Top Stories » sur Google news version US et Google version Canada.

Commentaires:

Commentez...