Qui a parlé de fête des Martyrs ? La dissolution des LPR et l’exclusion de Nidaa Tounes au cœur des manifs du 9 Avril…

Avenue H. Bourguiba, 9 avril 2013 - photo OchlocratieLe 9 avril 2013 sera certainement différent du 9 avril 2012. Cette année, au moins, deux manifestations sont organisées.

La première est partie de la rue Mohamed Ali, siège de l’UGTT, avec dans ses rangs des milliers de manifestants scandant principalement des slogans revendiquant la dissolution des « Ligues de Protection de la Révolution », pour exiger toute la vérité sur l’assassinat de Chokri Belaid, et bien d’autres…

La revendication de la dissolution des ligues de protection de la révolution inquiète leur porte-parole, Imed Wasfa, qui a déclaré au quotidien « Le Maghreb » que les LPR seront le bouc émissaire du  mouvement  Ennahdha pour aplanir ses différends avec l’UGTT. Il a indiqué que le gouvernement procédera à la dissolution des LPR afin d’éviter toute escalade avec la centrale syndicale.

Rappelons que cette manifestation devrait faire le tour de plusieurs rues de la capitale avant de rejoindre Bab Souika, qui a vécu les manifestations du 9 avril 1938.

La seconde a lieu devant le théâtre national de la part des partisans d’Ennahdha dont les deux slogans principaux se rapportent à l’exclusion de Nidaa Tounès et le second dédié à la cause palestinienne « Le Peuple veut libérer la Palestine ». Plusieurs responsables sont intervenus comme le ministre de la santé, M. Abdellatif Mekki, qui a demandé la mise à nue de tous ceux qui ont sacrifié des martyrs à travers l’histoire du pays.

Signalons que l’organisation sécuritaire semble parfaite notamment à l’avenue Bourguiba et tout semble se dérouler dans le calme.

Manif d'Ennahda devant le théâtre national, 9 avril 2013 -photo (Ochlocratie)

Crédit photos: Ochlocratie

Commentaires:

Commentez...