Ennahdha se désolidarise d’Habib Ellouze, mais ne le lâche pas !

Habib Ellouz - phOto (nabara1.blogspot.com)Les déclarations d’Habib Ellouze, député d’Ennahdha et considéré parmi les « Faucons » les plus radicaux des Islamistes sur l’excision des femmes présentée comme un acte esthétique (sic !) au quotidien de langue arabe « Le Maghreb » a suscité des réactions virulentes de la part de plusieurs parties comme la députée Nadia Chaabène qui a même demandé sa démission de l’ANC, estimant qu’il ne respectait pas les lois de la République et ne vouait aucun égard à la femme tunisienne le lendemain de la fête mondiale de la femme.

Ce même Habib Ellouze a vite fait de démentir les propos qu’on lui prête disant que la journaliste en question aurait mal interprété ses dires et aurait fait sortir de leur contexte cette déclaration.

Mais, la journaliste en question a commencé par apporter des éclaircissements sur l’édition du « Maghreb » d’aujourd’hui avant de poster la déclaration d’Habib Ellouze sur la toile où il était clair qu’il avait tenu ces propos.

Devant cette évidence, le mouvement Ennahdha s’est empressé de publier un communiqué laconique dans lequel elle considère que les propos d’Habib Ellouze n’engagent que sa personne et que la question n’a aucune relation avec notre société tunisienne.

Une manière de se désolidariser d’Habib Ellouze, mais elle ne le lâche pas dans la mesure où elle n’a pas condamné clairement ces propos irrespectueux envers la femme tunisienne, considérée dans l’enregistrement audio comme une « chose » sexuelle !

Communiqué Ennahdha, 12 mars 2013

Commentaires:

Commentez...