Berges du Lac : l’homme armé n’était, en fait, qu’un agent des-ordre(s)

Moez Ben gharbia - photo (tunisie-news.com)L’individu qui a provoqué une panique générale, hier après-midi au Berges du Lac, en faisant irruption dans le café « Côte d’Or » était en fait un agent de police en civil qui était en mission, selon les déclarations d’une source du ministère de l’Intérieur à la radio Mosaique FM.

Cet agent, en tenue de sport et avec un pistolet visible à l’œil nu, selon des témoins s’était rendu à ce café où l’animateur d’Attounissia TV Moez Ben Gharbia à l’habitude de se rendre étant donné que ses bureaux se trouvent à l’étage. Mais lors de l’incident, il n’était plus sur les lieux, ayant quitté le café en question quelques instants avant l’arrivée de cet agent en mission.

Cette affaire a fait grand bruit, hier, et a suscité l’inquiétude dans un contexte dominé par les menaces en tout genre visant notamment certains journalistes. Moez Ben Gharbia ayant été menacé à certaines reprises, la relation de cause à effet a été immédiate ce qui a provoqué une panique générale.
Après cet «incident», terme utilisé pour définir ce qui s’est passé hier, la source sécuritaire a précisé que le ministère de l’Intérieur avait contacté Moez Ben Gharbia pour le rassurer et pour l’informer que c’était un agent en mission.

Un agent de l’ordre en mission qui n’avait aucun rapport avec Moez Ben Gharbia ?! Les twittos n’ont pas manqué de réagir sur cette affaire comme en témoigne le tweet de abdelaziz belkhodja : «Un agent de l’ordre en mission ?! Un agent de l’ordre qui fout un tel désordre ?»

Commentaires: